Ana a rempli la fonction de déléguée du Gouvernement espagnol pour la rédaction de la CRPD, en mettant l’accent sur l’intégration du genre de manière transversale et spécifique. Elle a fait partie du Comité de cette Convention pendant deux mandats consécutifs, étant son point focal pour les questions de genre et conduisant la demi-journée de Débat général sur les Femmes et les Filles en situation de handicap; elle a coprésidé le groupe de travail chargé de la rédaction de l’Observation générale sur cette thématique.

Depuis presque 20 ans, elle dirige et conseille les gouvernements, société civile et autres parties intéressées pour garantir la pleine inclusion de toutes les femmes et filles en situation de handicap dans leurs initiatives et politiques, selon une approche intersectionnelle des droits de l’homme.

Dans ce but, elle comparait régulièrement devant différentes instances des Nations Unies (telles que le Conseil des droits de l’homme, différents comités et agences spécialisées), ainsi qu’auprès d’organismes régionaux et nationaux (tels que le Parlement européen, la Commission européenne, le Conseil de l’Europe, la Chambre des Députés et le Sénat espagnols). Depuis 2010 elle participe en tant que représentante des femmes en situation de handicap d’Espagne et de l’Europe au sein de la Commission de la Condition de la Femme des Nations Unies.

En Espagne, elle est membre en tant qu’experte au sein du Conseil du Patronat royal du Handicap, de l’Observatoire national contre la Violence de Genre et du Conseil de Participation de la Femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *